Review : Chthe'ilist - Amechth'ntaas'm'rriachth by Thrashocore Zine

Updated: Jun 19

Via Thrashocore Zine : "Chthe'ilist, késako? Ne cherchez aucune signification précise, le nom du groupe ne veut rien dire. Le fondateur l'a simplement inventé parce qu'il trouvait que ça sonnait bien. Et effectivement c'est le cas, malgré des accointances fâcheuses avec la populace d'une région française désœuvrée. Sous cette appellation originale, prolongée par un logo magnifique et une pochette aussi obscure que captivante, se cache en fait un duo canadien de Montréal qui vient de sortir en auto-production sa toute première démo au titre imprononçable même pour Cthulhu, Amechth'ntaas'm'rriachth. À vos souhaits!


L'originalité est également de mise en ce qui concerne la musique. Enfin, presque. Disons que Chthe'ilist se place dans une niche peu représentée, surtout comparée aux wagons de formations invoquant les esprits bien en chair du vieux death suédois ou les démons souterrains chers à Incantation. Les Canadiens s'inspirent en effet très fortement de deux groupes. Les cultes Demilich pour les riffs tordus, les rythmiques atypiques et le chant inhumain à la Antti Boman (dont des sortes de claquètements bestiaux qui pourraient très bien provenir des êtres de la pochette originale de Nespithe), et les méconnus mais talentueux Timeghoul, eux aussi très emprunts du combo finlandais et dont les deux démos ont été rééditées en début d'année grâce à Dark Descent Records (chronique à venir un jour d'ailleurs), pour l'aspect plus brutal (du blast!) et l'ambiance creepy/occulte prenante et bien développée grâce à l'utilisation parcimonieuse de nappes de claviers atmosphériques et d'un peu de chant clair ritualiste ("Into The Vaults Of Ingurgitating Obscurity (Masticated By The Cryptic Shapes That Guard The Gateway Of Eil’udom", "Ve’coiitn’aphnat’smaalà"). À ces deux modèles, on rajoutera un petit groove rampant à la Adramelech et un passage à 4'15 sur "Scriptures Of The Typhlodians (Chapter I Of The Book Of Usommn’ginn)" dont le mid-tempo dissonant accompagné de growls et de shrieks superposés rappellent le dernier Azarath (une influence sinon absente du reste de la démo).


Chthe'ilist est ainsi un des rares à jouer ce que l'on pourrait qualifier de death metal cryptico-cosmique ou cryptico-occulte. Car des groupes aussi influencés par Demilich, je n'en vois que deux: Cosmic Atrophy et Biolich. Voilà donc déjà un bon point point pour le duo... qui les collectionnent tout du long des vingt minutes que dure Amechth'ntaas'm'rriachth. Une introduction au titre en anglais cthulhuïsé d'1'30 à base de samples énigmatiques et de piano menaçant puis trois longues compositions dépassant les six minutes sur lesquelles la formation démontre son talent pour les riffs tarabiscotés intéressants sans être techniques, le groove catchy (même certains patterns vocaux donnent envie de remuer), l'atmosphère dark, la mélodie (quelques bons solos, en particulier celui de "Scriptures Of The Typhlodians (Chapter I Of The Book Of Usommn’ginn)" et même la brutalité puisque les Montréalais n'hésitent pas à blaster. Dommage que la batterie sois sous-mixée mais ce genre de production UG techniquement imparfaite mais sincère sied très bien à la musique du combo, lui donnant même un aspect foutraque assez jouissif.


Toutes ces qualités font de Chthe'ilist et sa première démo une très bonne découverte. Malgré tout, le groupe n'est apparemment pas satisfait du résultat, qui date déjà de l'année dernière. Du coup, Amechth'ntaas'm'rriachth ne sortira pas sur support physique. Les Québécois vont ré-enregistrer le tout avec sans doute d'autres morceaux pour une prochaine sortie qu'on ne manquera pas de surveiller (je verrais bien une signature chez Dark Descent d'ailleurs) tant le potentiel du groupe semble prometteur. Pour moi, le résultat est donc tout à fait convaincant malgré quelques petites maladresses excusables mais on n'en voudra pas au duo de se montrer perfectionniste. Vous aimez la scène finlandaise du début des années 1990, particulièrement Demilich et ses sonorités bizarroïdes, ainsi que l'univers sombre et perché de Timeghoul? Foncez découvrir cette jeune formation promise à un bel avenir si le projet reste sérieux. Chthe'ilist serait même carrément original si ces influences Demilich/Timeghoul n'étaient pas aussi flagrantes. Mais je m'en fous, ça tue et en plus c'est gratos " 4/5



Originally written by Keyser for thrashocore.com


0 views
  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube

© The Stygian Oath, 2018 - Return to Home Page