Live report : First Fragment @ Katacombes by Les Artszés

Updated: Jun 19

Via Les Artszés : "Je suis bien content de pouvoir voir quelques concerts avant la fin définitive de la salle les Katacombes. En effet cette salle fermera ses portes à la toute fin 2019 malgré la tristesse de plusieurs. Il faut se le dire, des salles de ce genre il s’en fait de moins en moins. Une salle pas trop axée sur le profit, gérée sous forme de coopérative. Mais First fragment, Decerebration, Archons et Kruhl allaient honorer la salle et faire vibrer le public de toute leurs forces !

Une soirée un peu plus difficile à rentabiliser

Cette même soirée Cannibal corpse était à Montréal et cela aurait pu faire mal à Nicky’s productions. Mais l’offre d’un rabais de 50% sur l’entrée pour les couche-tard venant après le concert au Mtelus en attirera plusieurs. Cela portera ses fruits et la salle abondera de convives supplémentaires pour la prestation de First Fragment, les Headliners de la soirée qui débuteront légèrement plus tardivement leur performance afin de laisser les tardifs arriver et profiter du summum de la soirée.


Des formations offrant des variantes axées autour du Death métal

Kruhl (formation death-thrash montréalaise) débuta le bal avec une prestation solide et très énergique. Ils offrent une guitare assez complexe affublée de riffs puissants et assouvie par des chants gutturaux assez bien rendus. Petit bémol, j’aurais aimé mieux entendre les vocaux. La basse ne cédait pas facilement sa place avec des passages subtils et texturés situant les pièces à un niveau supérieur. J’ai bien aimé leur performance.


Ensuite vint le tour de Decerebration (Québec) de venir nous offrir un Death Métal de la vieille école. Un groupe ayant débuté début nineties mais n’ayant qu’un seul album en plus. J’ai vraiment aimé les revoir jouer car pour être franc je crois que j’étais mineur la dernière fois que j’ai assisté à un de leurs concerts ! Et je pense que c’était à Rimouski lors de ces années glorieuses Death Métal. Des vocaux puissants, un batteur hors-pair ayant un style vraiment impressionnant, la guitare frénétique, alliant lourdeur et mélodies chaotiques. Un vrai régal.


Après deux formations excellentes, la foule en redemandait encore et Archons allaient se charger d’elle. Cette formation de Rouyn-Noranda était de retour à Montréal et très heureuse d’être parmi nous. Les plus vieux se rappelleront de la formation Descend into Nothingness dont Archons est en quelque sorte la suite logique. Ayant roulé leur bosse durant quelques années et ayant cessé leur activité en 2013, ils sont de retour depuis l’an dernier et venaient promouvoir leur nouvel opus intitulé: Buried underneath the lies. Un album de Death métal mélodique d’une bonne maturité et intéressant. Sébastien Audet (chants) sait manier une foule et ne se gêne pas pour la stimuler de quelques jurons bien administrés. Une prestation enlevante et très appréciée.


Il fallait veiller tard pour subir le traitement de First Fragment !


Eh oui, le moment tant attendu arriva. Les virtuoses de First Fragment branchèrent leurs instruments et délivrèrent leur arpeggios et leurs mélodies captivantes. Jouant plusieurs pièces de l’album Dasein, j’étais charmé comme à chaque rendez-vous. Dominic Forest Lapointe étonne toujours avec son jeu de basse, Phil Tougas frôle l’inhumanité avec un style complexe et hyper efficace à la guitare. Leur batteur fait saigner ses triggers et ce, nu pied. Malgré une fatigue qui prenait lentement possession de moi. Je me suis laissé transporter une fois de plus dans les méandres du monde obscur et expressionniste de First Fragment. Chapeau les gars !"





Originally written by Martin for https://lesartsze.com/

  • Instagram
  • Facebook
  • YouTube

© The Stygian Oath, 2018 - Return to Home Page